Les 7 erreurs à éviter en storytelling

Sommaire:

Les 7 erreurs à éviter en storytelling

👉 Evite ces 7 faux-pas en storytelling 🚫

Le storytelling, c’est cet art magique qui consiste à tisser des histoires pour captiver, partager ou amuser. Imagine, c’est un véritable pouvoir qui mobilise les émotions, les aventures et les visions.

Ce fabuleux outil te permet non seulement de te connecter profondément avec ton audience, mais aussi de véhiculer tes idées de façon impactante et de motiver au passage. ✨

Cependant, le storytelling, ce n’est pas jeter des mots au vent et espérer qu’ils forment une histoire captivante. Il y a des pièges où il ne faut absolument pas tomber si tu veux garder l’attention de ton public accrochée à tes lèvres.

Dans cette petite odysée, on va explorer ensemble les 7 erreurs incontournables en storytelling et surtout, comment les esquiver. Que tu sois entrepreneur, marketeur, communicateur ou artiste, ces astuces sont ta clé pour élever ton art de raconter.

👉 L'art de parler à qui tu t'adresses

image représentant le storytelling

Tu as une histoire qui brûle d’être racontée, mais sais-tu vraiment à qui tu l’adresses ? Comprendre ton public c’est la clé pour ajuster ton message, ton vibe et ton style à ce qui fait vibrer ton audience.

Si tu rates ce point, tu risques de voir s’envoler leur attention, leur confiance, ou pire, leur action.

Alors, évite ces deux faux pas quand tu cherches à capter ton public.

1️⃣ Passer à côté des besoins et désirs de ton public cible

Ta story doit échoir à une question, un bug ou un rêve de ton public. Autrement, pourquoi t’accorderaient-ils une oreille attentive ?

Pour te mettre à l’abri de cette erreur, mets-toi dans les shoes de ton audience et interroge-toi sur ce qu’elle attend de toi, ce qui la motive, ce qui l’émeut, ce qui la fait rêver.

Prends aussi en compte son niveau de savvy, son âge, sa culture, sa classe socio-professionnelle, etc. Cela te permettra de choisir les mots, les exemples, les anecdotes, les valeurs et les émotions qui feront mouche.

2️⃣ Choisir le mauvais canal pour communiquer

Ton histoire doit impérativement s’adapter au canal par lequel tu choisis de la partager. Que ce soit sur le web, les réseaux sociaux, dans la presse, à la radio, à la télé, en podcast, dans un livre, sur scène ou en face à face, chaque canal a ses spécificités, ses challenges et ses atouts. Par exemple, le web requiert des histoires concises, visuelles, interactives et SEO-friendly.

Les réseaux sociaux réclament des stories engageantes, virales, personnalisées et taillées sur mesure pour chaque plateforme. La presse cherche des narrations crédibles, pertinentes, innovantes et ancrées dans les faits. Pour esquiver cette erreur, tu dois maîtriser les codes, les formats, les attentes et les pratiques de chaque canal pour honorer ton storytelling.

👉 La magie de raconter une histoire

Tu sais que t’écoutes, mais tu sais vraiment comment t’envoûter avec ton récit ? La sauce secrète de la narration, c’est de mélanger une structure concrète avec des messages percutants, des émotions à fleur de peau et des personnes qui marquent les esprits. Voici le guide de survie pour éviter les faux pas dans votre quête épique de conteur.

3️⃣ Quand le message joue à cache-cache

Ton histoire doit porter un message limpide et punchy , un peu comme le refrain d’une chanson qui reste en tête. Ce message, c’est le fil d’Ariane de ton aventure narrative.

Si ton message joue les caméléons ou se perd dans une tour de Babel, ton histoire va vite virer au casse-tête chinois ou pire, transformer ton auditoire en somnambules. Astuce de  pro : éclairez votre message dès les premières lignes et faites-le résonner à travers toutes vos péripéties.

4️⃣ L'absence d'une boussole narrative

Chaque récit a besoin d’un itinéraire bien tracé , ponctué d’événements qui tiennent en haleine, de conflits, de climax et de fins qui décoiffent. Sinon, vous risquez de voir votre auditoire atterrir en terre inconnue, sans boussole.

Le truc ? Tisse ton histoire autour d’une ossature solide qui décrit chaque rebondissement, chaque défi, chaque triomphe ou défaite . Ton public te suivra, captif.

👉 L'oubli fatal : l'émotion

Ton récit doit être un véritable roller-coaster émotionnel pour ton public. C’est ça qui va le scotcher, le faire vibrer, exploser de rire ou fondre en larmes.

Si l’on croit que ton histoire a été rédigée par un robot, attends-toi à ce que ton auditoire zappe sans remords. Pour les garder accrochés, jouez sur le choix des mots , sur les silences, et n’hésitez pas à surprendre, à bouleverser. C’est le secret pour que ton récit résonne dans les mémoires.

5️⃣ Ne sous-estimez jamais le casting

Ton aventure doit s’appuyer sur des héros mémorables , avec leurs forces, leurs faiblesses, leurs grands moments et leurs dilemmes. Ils sont le visage de votre histoire.

Si tes héros sont aussi plats qu’une crêpe et aussi inspirants qu’une notice de meuble en kit, ne t’étonne pas si ton public bâille aux corneilles. Le truc c’est de leur donner du corps, du cœur et des tripes, de les faire évoluer, trébucher et se relever. Comme ça, chaque lecteur pourra trouver un bout de lui-même dans ton récit.

👉 La présentation et le partage de l'histoire

Alors, t’as ton histoire en poche, mais t’as pensé à comment la lancer dans le vaste monde ? Le visuel qui claque, l’attrait de l’interaction et le truc magique de la diffusion, tout ça, c’est la recette pour que ton histoire devienne non seulement captivante mais aussi immanquable.

 

Accroche-toi, voici deux gaffes classiques à éviter à tout prix :

6️⃣ Ignorer l'importance du visuel dans la narration

Ta story, elle a besoin d’un pote visuel. Une image qui parle, une vidéo qui captive, une infographie qui explique, un graphique qui détaille… Bref, un compagnon visuel qui non seulement pimente ton récit mais aussi le rend hyper digeste.

Ce visuel, il doit matcher avec ton histoire, être dans le ton pour ta bande de lecteurs, et surtout être de top qualité.

Si tu zappes le visuel, ben, ton histoire, elle perd de sa superbe, de sa crédibilité, et se fait oublier illico. Pour esquiver cette galère, sélectionne ou crée un visuel qui nonseulement épice ton récit mais aussi lui apporte un gros plus grâce au visual storytelling.

7️⃣ Ne pas encourager l'engagement ou la participation de l'audience

Que ton histoire soit une invitation au dialogue, c’est ça le but. Là, on parle d’action, genre un commentaire, un partage, un like, pourquoi pas un abo ou même (allons-y gaiement) un achat ! Et ta bande, elle peut aussi y mettre du sien, via une contrib’, une co-création ou une touche de personnalisation.

Louper l’occasion d’engager ta troupe, c’est te priver d’une histoire puissante, convaincante et, foncièrement, qui dure. Pour contourner le piège, jette des éléments interactifs dans ton récit : questions qui titillent, sondages, quiz fun, jeux, boutons malins, des liens qui mènent quelque part ou des formulaires qui se remplissent presque tout seul.

🎓 Conclusion

Et voilà, tu tiens le flambeau pour esquiver avec brio les 7 bourdes trop souvent croisées dans l’art du storytelling. Tu es armé jusqu’aux dents, connaissant le secret pour capturer les cœurs de ton auditoire, tisser des récits captivants, les présenter avec panache et les envoyer conquérir l’univers.

Te voici paré à donner naissance à des pépites de storytelling, des histoires qui vont à coup sûr faire vibrer, capturer toute l’attention et séduire ton audience. Le storytelling, imagine-le comme un gâteau délicieux, qui demande de la patience, de la délicatesse et une constante envolée de créativité.

Et pour ne pas manquer d’inspiration, pourquoi ne pas piquer quelques astuces aux maestros du storytelling style Coca-Cola, qui nous a offert le Père Noël moderne, ou encore à Christian Salmon, le prodige de la fabrique à histoires qui façonne nos pensées. Mais le véritable tour de force, c’est d’ajouter cette étincelle qui te caractérise, ce grain de folie et d’authenticité à ton récit.

C’est là que la magie opère. Alors, qu’est-ce que tu attends pour sauter dans l’arène et dévoiler ton histoire au monde ?

FAQ

Alors, le storytelling, ça te prend et ne te lâche plus! Imagine ton entreprise, produit ou service brillant, raconté en mode story qui captiverait ton public. C’est l’outil magique pour te faire remarquer et connecter de manière unique avec ta cible. 🌈

Prenons Innocent, ces champions du smoothie qui nous ont tous racontés leur début épique lors d’un festival de zic. Ou Always, qui, avec « Run like a girl », a mis tout le monde d’accord sur l’égalité des sexes. Pure magie!

Le storytelling, c’est l’art de captiver avec une histoire. Plus qu’une simple comm’, c’est raconter pour séduire, émouvoir et convaincre. Un pont d’émotions entre la marque, son histoire et le coeur de ton audience. ❤️

Réaliser ton storytelling, ça se prépare comme une recette de grand chef :

  • Choisis ton histoire en pensant à qui tu veux toucher, ce que tu veux dire et l’impact que tu veux avoir.
  • Trouve la manière de la raconter qui claque, que ce soit la structure narrative, le cycle du monomythe ou la pyramidale de Freytag.
  • Fais-en une saga addictive en peignant des héros attachants, en posant un décor de rêve, en pimentant les enjeux, et surtout, garde le suspense jusqu’à un final digne de ce nom!

Les fondations du conte moderne? Les voici : les personnages, la quête du sens, les rebondissements de l’intrigue et le décor du lieu. Ensemble, ils concoctent une histoire qui captivera, émouvra et marquera ton audience. 🎉

Si tu me découvres avec cet article de blog, je suis Steves Hounkponou, storyteller et expert en notoriété. Tous les vendredis, je partage une newsletter avec mes meilleures découvertes marketing, storytelling, image de marque et réseau pour développer de la visibilité. Tu les a loupés ?

Tu peux me suivre ici :

A LIRE

Nos autres articles

Sommaire: Hey là 🔊! Savais-tu que le storytelling, c’est cet art incroyable de raconter des

Lire l'article

Sommaire: 👉 Evite ces 7 faux-pas en storytelling 🚫 Le storytelling, c’est cet art magique

Lire l'article
Image representatives des techniques imparables pour faire un bon storytelling

Comment faire du storytelling efficace ? Apprenez à raconter des histoires qui touchent votre public, qui renforcent votre image de marque et qui boostent vos conversions.

Lire l'article

Newsletter

La Storyletter

Inscris-toi à la Storyletter et découvre les secrets de Steves pour développer ta notoriété !

Vos informations resteront privées et sécurisée